Poppy + ∞

Poppy +

Emmanuelle Grangier / P.A.S.

Une performance chorégraphique et sonore pour une danseuse, un danseur, un philosophe, deux musiciens et deux robots Poppy Ergo.

Pensé et construit avec les chercheurs de l’équipe Flowers de Inria Bordeaux

Le point de départ est une expérience simple d’Intelligence Artificielle réalisée par un chercheur de l’équipe Flowers de l’INRIA de Bordeaux :

un tout petit robot explore en utilisant des « algorithmes de curiosité’ le corps d’un autre petit robot, il explore par essais et erreurs et quand il y a rencontre, il mémorise le mouvement qui lui a permis de rencontrer le corps de l’autre, il y associe des sons et petit à petit un langage singulier se construit.

L’expérience scientifique change ici de statut, elle devient œuvre à part entière.

Dans la performance, le processus d’exploration est transposé dans le corps des danseurs, eux aussi vont associer à leur gestes, leurs mouvements exploratoires, se construisant eux aussi par essais et erreurs, des fragments d’un langage étrange, qu’ils vont siffler ou parler, celui des Piràhas, une tribu d’Amazonie dont le langage a la particularité de n’exister qu’au présent, d’avoir un mode sifflé et un mode articulé.

Pour cette pièce, Emmanuelle Grangier s’est inspirée de l’ouvrage de l’anthropologue et linguiste Daniel Everett, Le monde ignoré des indiens Pirahãs [« Don’t sleep, there are snakes: life and language in the Amazonian jungle »]. Elle s’est également nourrie du travail et des échange avec le chercheur en robotique Pierre-Yves Oudeyer avec lequel elle collabore depuis 2015 et surtout de son travail sur les origines du langage.

Le philosophe et performeur Ludovic Duhem s’interroge sur la curiosité, un comportement a priori très humain : peut-il y avoir une curiosité chez les robots ?

Le langage, la possible émergence d’un langage singulier, corporel et sonore, que nous partagerions avec les robots, qui naîtrait de nos interactions, de la rencontre de nos corps très différents, est au coeur de cette pièce qui convoque une réflexion sur les origines du langage.

Concept & Chorégraphie

Emmanuelle Grangier

Musique

Pascal Delétage, Fabrice Césario

Musiciens

Pascal Delétage, Fabrice Césario

Créé avec et dansé par

Marius Sawadogo, Bi-Jia Yang, Mélodie Gonzales

Performance

Ludovic Duhem

Régie numérique et robotique

Lionel Stora, Aurélien Conil, Samuel Roure

Partenaires Scientifiques

Equipe FLOWERS, Inria Bordeaux

Production

P.A.S.

Coproduction

Le Hublot (Nice)

Crédits photos: Pascal Fromage, Leos Ator, Ludovic Duhem, Emmanuelle Grangier