Fabrice Cesario
Artiste sonore improvisateur – Geste et langage – Électronique sensible https://cesariofa.com/  Fabrice Cesario (1973 , Fr.) est un artiste sonore, concepteur et designer d’instruments, improvisateur et pédagogue. D’abord peintre et formé au piano classique, passé maître dans l’art du Circuit-Bending, il travaille aujourd’hui avec un système modulaire Cwejman. Il s’intéresse de prés aux systèmes ouverts et introduit par le geste neguentropique et dans la création d’instrument ce qu’il nomme «l’erreur sensible», entendu comme «le moteur des possibles» . C’est ainsi qu’il crée des univers sonores en constante évolution. Selon lui, l’erreur est essentielle à la création de systèmes cohérents et différenciés permettant de sortir du continuum homogène propre à la modernité. Passionné de recherche, de science et de littérature, sa musique évoque en liens la poésie , la philosophie, la politique et expériences au quotidien. « La base de mon travail est de (re)penser le geste par la conception d'interface de jeu et d'instruments électronique.J'aime aussi défendre l'idée de l'hybridation entre la récup de rue et la technologie de pointe. (...) L’utilisation d'un outil au quotidien nous transforme ainsi qu il transforme le monde , aussi créer un instrument de musique électronique est une chance de penser et d'Habiter différemment ...» Concerts – Workshops – Conférences Il a ainsi collaboré avec différents artistes tels que : Christian Wolfart, Arno Paquotte, Michel Doneda, Zbigniev Karkowski, Evil Moisture, Erik Minkinnen (Sister Iodine), Antez, Barre Phillips, Davide Barbarino ,Chrys Cole et Norbert Stammberger (label GNU), etc. Il est également impliqué dans le domaine de la poésie avec Jean-Jacques Viton, Lilianne Giraudon, Arno Calleja , Didika Koeurpurs , Amélie Guyot ou encore Hubert Colas.