Pascal Delétage
Jeté à l’âge de quatre ans sur des tapis de gymnastique, initié quelques roulades plus tard à la lecture, de notes, de musiques, Pascal nourrit dès le plus jeune âge une curiosité transdisciplinaire. Il évolue, à un rythme qui lui est propre, à travers un apprentissage institutionnel qui le mène des conservatoires nationaux de musique de Limoges puis de Toulouse où il étudie d’abord la guitare%; à l’université du Mirail et aux écoles d’architecture de Toulouse et Marseille d’où il sort architecte et diplômé en histoire de l’art au grade de Master. Il rencontre la danse et l’improvisation sur le tard et se forme d’abord auprès de Véronique Larcher à la danse, l’anatomie et l’analyse du mouvement à Marseille. Il déconstruit son approche de la musique au frottement d’une contrebasse. En autodidacte, curieux insatiable, il s’invite de rencontres en improvisations, auprès d’artistes, musiciens et chorégraphes, depuis la rencontre de Lætitia Angot (Permanences chorégraphiques de la Porte de la Chapelle) en 2014, de Mathilde Monfreux (Cie des Corps Parlants), Jean-Marc Montera (GRIM-GMEM) à Marseille, Régine Chopinot à Toulon, Barre Phillips et la Cie Emir, Emmanuelle Grandier et la Cie PAS au printemps 2018. Danseur, musicien, architecte, découvreur de sons, d’espaces en mouvements,sauteur sur boules de granit, promeneur et <âneur insatiable, il nourrit son expérience d'expériences, qu’il découvre et déchiffre avec le goût des premières notes.